?

Log in

No account? Create an account
Je ferais les présentations détaillées après, mais c'est pouvoir faire des stats, parce que j'aime Lestat.
(et dire que je voulais simplement avoir une image de Damian et de Koonak pour comparer les couleurs de peau)
Read more...Collapse )
 
 
Avant de publier la dernière partie de mon picspam, je poste cet extrait du film Justice League Doom qui traite de l'arc où un ennemi se sert des "plans au cas où mes potes virent mal" de Batman contre... les potes mentionnés. Et le dit méchant (Vandal Savage) recrute des méchants pour s'occuper de chaque membre séparément et Ma'alefa'ak a une façon bien à lui de s'occuper de son frère...

 
 
 
Bon, comment résumer ça... Ah oui, Maal a fait des trucs mauvais pour discréditer J'onn, ça va de tuer sa partenaire de travail, tabasser deux fois un pote à J'onn, mener des expériences sur les humains et bien entendu avec l'apparence de J'onn, sinon, c'est pas drôle. Et donc, la Justice League rammène J'onn à la maison, il dit qu'il n'a rien fait, et donc, on veut utiliser le laso de wonder woman qui est là pour l'aspect bondage et comme charme de vérité. Best veritaserum ever.
Sauf que Maal, eh ben, il est pas con ...


Read more...Collapse )
 
 
Vous connaissez les comics ? Vous savez qu'on peut avoir des trucs qui se contredisent un peu dans la même série ? Et ben, euh, c'est ce qui s'est passé pour le procès de Maal. (après, c'est un truc, genre la future femme de J'onn vient le voir, alors que c'est lui qui vient le voir dans le mini arc où il raconte sa vie)

Bon, passons,nous sommes dans le présent, des trucs bizarres arrivent et comme les coincidences, ça existe pas, J'onn se remémore son frère et pas le bon vieux temps où il l'envoyait bouler dans le désert, nan, le procès tout ça, comme on peut s'y attendre, ce n'est pas super niveau ambiance.
Read more...Collapse )
 
 
 
27 May 2015 @ 09:47 am
Quelques petits trucs, déjà, Darkseid parle, si je me trompe pas, deux fois de Maal, une fois après que J'onn l'ait fait chier pendant un temps immense dans sa ville en devenant l'équivalent de Zorro avant l'heure. Ou de Robin des Bois sans les vols. Voir de Batman sans Bruce Wayne (quoi, une ville corrompue et pourrie de l'intérieur, dirigé d'une main de fer par ... okay, ça marche pas complètement, mais ça vous donne l'idée...
Bref,J'onn =  pain in the Darkseid's neck.
Sauf qu'arrive un messager...

Read more...Collapse )
 
 
 
15 May 2015 @ 11:51 pm
Nuée Ardente
Fandom : Batman
Persos/Couple : Bruce Wayne/Dick Grayson
Rating : NC-17
nb de mots : 5779
Thèmes : PWP, D/s
Bingo-fr : case "menottes, cordes et liens"

Notes : Cette fic est située dans le même univers que Parle-moi, même s'il n'est pas nécessaire d'avoir lu cette dernière. Elle fera à terme partie d’un diptyque, en duo avec Avalanche (qui n’est pas encore achevée) : elle part du même prémisse mais développe une dynamique D/s bien différente.
C'est la fic la plus porn que j'ai jamais écrite, j'ai la pression. ^^
Merci à Dianajess dont le prompt 5 acts a été le catalyseur nécessaire pour faire de ce qui n’était qu’une scène coupée une histoire entière, et à Ephy pour avoir corrigé ma conjugaison défaillante.
Le D/s est entre adultes consentants, mais la scène est probablement loin d’être suffisamment négociée.


Bruce plisse les yeux, soudainement soupçonneux, mais il n’a pas le temps de dire quoi que ce soit.
“Je crois… Si tu le voulais, je crois que je pourrais te laisser m’attacher”, annonce Dick sur le ton de qui réfléchit à haute voix, mais avec dans ses yeux bleus une lueur prédatrice qui ne laisse aucun doute sur la délibération de ses mots.





This entry was originally posted at http://jainas.dreamwidth.org/155010.html. Please comment there using OpenID.
 
 
 
Part 4: Happily Ever After / Et ils furent heureux

Chapter 3: As the foam of the sea / Un peu d’écume sur la cime des vagues

Tim whistled some tune while jumping from one roof to another, happy. Everything was well in Gotham city! He was taking over, he had met a wanna-be daughter in case he wanted an heir – huh! – and he had literally broken Batman’s heart.

No, no. Figuratively. Hearts didn’t actually break, alas. Except if you get a freeze gun? Oooh, yes.

You know you got it if it makes you feel good”, he sung, only half tuned, then chuckled.

He would have to make sure Batman survived though. The game simply wouldn’t be as fun without him. Big bad Nightwing wasn’t quite up to the task.

Lire la suite sur AO3... (en français c'est ici)


Sinon, le premier chapitre de la première partie, c'est ici: EN / FR :)
 
 
Part 4: Happily Ever After / Et ils furent heureux

Chapter 2: Blood within the shoe / Du sang dans la chaussure

How stupid, stupid, stupid! Tim hated people acting stupid. Did he go and try to kill Batman? No. He merely got a show at the unworthy brat. Which totally was his prerogative.

Did he go and try to kill or even just hurt civilians? No, again. Well, mostly not civilians. Well, not Jason, anyway. Because Jason didn’t qualify as a Bat anymore, did he? Did he? And a consequence, Tim didn’t try to kill him.

But Jason had to intervene in a perfectly private matter. Lex Luthor was a supervillain. He had nothing to do in Tim’s city. In the Joker’s city. The Joker could tolerate small fish such as Ivy or Penguin, but Luthor was Superman’s Nemesis and Tim didn’t want Superman in town. (Nor Jason, really – it would be much better if Jason stayed away.)

Jason should have stayed out. Of. This.

Lire la suite sur AO3... (en français c'est ici)


Sinon, le premier chapitre de la première partie, c'est ici: EN / FR :)
 
 
 
Honte sur moi, j'ai oublié de prévenir que j'avais posté...

Part 4: Happily Ever After / Et ils furent heureux

Warning: Alternated verse, Non-con, Insanity
Characters: Tim Drake, Damian Wayne, Barbara Gordon, Jason Todd, Lex Luthor, Bruce Wayne, Dick Grayson, Clark Kent, Conner Kent, Jim Gordon
Summary: After true love, it is sometimes hard to carry on. / Après avoir connu le véritable amour, c’est parfois difficile de continuer.

Chapter 1: Gathering the first fruits of love / À bras le corps

The roof was soaking wet, the snow falling since mid-afternoon and apparently unwilling to stop. However, Bruce felt the warm feeling of a job well done: they had brought in both Penguin and Black Mask. Jim would be meeting them in a few minutes to confirm everything would be handled. Then, they will go back home.

Alone, he would have waited quietly. However, quiet wasn’t Grayson, especially after spending several weeks on the bench. No, Bruce was being unfair; Dick was perfectly able to stay put when needed. However, he was irradiating energy, even after all the events of the night.

It was always like that when he was hurt. Bruce would keep him in as long as possible – until worry got replaced by lassitude. When Dick didn’t spend his energy on patrol he could become tiring.


Lire la suite sur AO3...

Ou en français ;)
 
 

Vous savez pas la dernière ? Dans le film Batman versus Superman, prévu l'an prochain, qui fera enfin émerger un univers ciné pour DC sur grand écran (Marvel est loi, loin, LOIN devant, avec sa phase 2 en pleine action avec la sortie d'Avengers 2), on savait qu'on aurait un Batman plus vieux, fortement inspiré du Dark Knight Return de Miller (que je n'apprécie guère).
Pas de Robin, ou peut-être une Robin fille (aaaaaaaargh... Alors qu'on n'a toujours pas eu de vrai bon Robin masculin sur l'écran...)
J'ai même entendu la rumeur que Batman sera seul, que Dick l'aurait trahi, et qu'il ne compte plus que sur Alfred. Plus la fille qui arrive. Mouais. Bof. des rumeurs d'il y a deux ans, tout ça...

Mais là, des infos et des image viennet de leaker avec la bande-annonce : Dick est mort depuis plusieurs années, ce qui expliquerait le Batman plus sombre.

Pour une fois que ce n'est pas Jason. Ou Damian.

Je suis vraiment furieuse, à croire que jamais ils n'auroint les couilles de montrer une relation entre Batman et son premier sidekick : non, pas ce genre de relation, mais celle de maître et élève, de complémentarité, du fait que c'est le gamin qui sauve l'âme de la chauve-souris. Pour ensuite grandir et que les choses se compliquent (ControlFreak!Batman!).

Mais non, n'espérez pas voir les Teens Titans au cinéma, ni même Tim et encore moins Batman : Dick à lui seul fait peur au cinéma.

Sois maudit, Chris o'Donnell d'avoir gâché le personnage comme ça !

Va t-on devoir se contenter d'une ptentielle future série Titans sur ABC pour relayer Flash et Arrow !!! Les amours de Dick, Barbara et Kory, quelle merveilleuse idée de série pour adolescentes !!!!

Je cesse donc cette diatribe totalement inintéressante pour aller me gaver de chocolat en boudant.

DC, tu est en train de me pousser dasn les bras de Marvel, fais gaffe.